Pour une belle présentation des plats.

Pour une belle présentation des plats.

poo rewn bell pray-zah-taa-seeAW day PLAH. Cliquez ci-dessous pour écouter cet article.

How to plate your dinner beautifully.

Pendant des années, j’ai préparé des dîners, je les ai servis en vrac dans l’assiette, et j’ai déposé le plat devant ma petite famille.

Je n’étais pas mauvaise cuisinière, mais les assiettes restaient sans beauté, sans intérêt, sans art.

Ça, c’était avant. Maintenant, il y a Twitter. Et avec Twitter, des photos éblouissantes de plats cuisinés et présentés professionnellement, par des chefs comme Rick Bayless. Et–miracle–j’ai appris.

Donc voici mes quelques règles pour la belle présentation des plats. Attention, ce que j’écris n’est pas dépourvu d’ironie, et je suis entièrement sans instruction professionnelle.

Première règle : Faites contraster les couleurs. Une tomate tranchée et/ou quelques branches de ciboulette font des merveilles dans un plat autrement beige.

Deuxième règle : Construisez en hauteur. Au lieu d’éparpiller les différents mets autour de l’assiette, bâtissez une tour. Tapissez votre riz en timbale, composer le plat en couches. C’est plus fragile, mais si vous réussissez à transporter le plat à table, vous allez ravir vos invités. N’importe si la tour s’écroule du moment que la fourchette y touche.

Troisième règle : Mettez toujours un élément en biais. Si la plupart des éléments sont déposés sur le plan de l’assiette, posez quelque chose sur le diagonale. Un morceau de viande ou de poisson peuvent très bien remplir cette fonction, qui est d’éviter l’ennui chez le dîneur. La purée de pommes de terre, par contre, n’y servira qu’avec difficulté, à moins d’être sec comme du béton.

Quatrième règle : Qu’il y ait toujours un élément de surprise. Un goût inattendu comme les chips de parmesan dans l’assiette ci-dessous, une décoration inédite comme une fleur (écarter celles qui sont toxiques à la faveur de celles qui sont comestibles) éveilleront les sens du dîneur.

Je vous présente ici la plus belle assiette que j’aie jamais arrangée. Comme vous le verrez, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre, surtout à l’égard de la deuxième règle. Sans doute ce n’est que la bonne fortune qui m’a permise cette réussite, mais j’en étais fière quand même.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s